La demande de pain biologique est en forte hausse
La demande de produits biologiques est en hausse. Le Panel des boulangers a voulu savoir si cela s’appliquait également spécifiquement aux produits boulangers et a interrogé 1 000 consommateurs belges à ce sujet. Dans une enquête précédente en 2019, nous avons également posé des questions aux consommateurs et aux boulangers à ce sujet, afin de pouvoir apprécier l’évolution.
Les consommateurs vont plus souvent à la boulangerie pendant la crise du coronavirus
La pandémie dure maintenant depuis plus d’un an et a mis de nombreux entrepreneurs dans une situation difficile. Les boulangers ont été autorisés à rester ouverts tout au long de la période, même si c’était sous des mesures restrictives. Au début de la pandémie vers le mois avril, les boulangers étaient encore pessimistes sur leur chiffre d’affaires, mais cela s’est avéré injustifié pour la plupart des boulangers.
Boulanger et consommateur se retrouvent dans l’artisanat
En janvier/février de cette année, il a été demandé aux artisans boulangers de Belgique dans quelle mesure ils considèrent certaines revendications officielles et officieuses de produits importantes dans leur communication avec leurs clients. Quelle importance accordent-ils aux revendications de produits telles que artisanal, biologique, durable, santé et sans gluten dans leur communication ? Ce n’est qu’à l’artisanat que les boulangers attachent une grande importance. Au total, neuf boulangers sur dix considèrent cette revendication de produit non officielle, non conformes au règlement relatif aux revendications nutritionnelles et de santé, importante dans la communication avec leurs clients. Les différences entre les régions sont assez limitées à cet égard. Les boulangers belges comprennent bien ce que le consommateur attend d’eux.
La moitié des boulangers se considèrent orientés client
En novembre 2020, le Panel des boulangers a présenté 15 affirmations sur la gestion d’entreprise aux boulangers belges. Il s'agissait de déclarations sur la créativité, l'esprit d'entreprise, la gestion du personnel et l'expérience client dans le magasin. Les boulangers pouvaient indiquer dans quelle mesure ils étaient d'accord avec les déclarations concernant leur propre gestion d’entreprise. À partir des résultats, nous avons distingué quatre profils de boulangerie. Près de la moitié des boulangers se considèrent orientés client. L'autre moitié des boulangers est motivée par l'inspiration, l'habitude ou une approche commerciale.
Les jeunes boulangers achètent plus souvent localement et par des circuits courts
Nous vivons la crise du coronavirus depuis mars. Il y a eu un confinement, mais les boulangers ont pu rester ouverts. Néanmoins, le chiffre d’affaires a fortement baissé, jusqu’ à 12 %, dans les premiers mois de la crise. Les fêtes se sont arrêtées, donc la demande de pâtisseries a fortement chuté. Le chiffre d’affaires de l’horeca a chuté, mais le consommateur a plus souvent acheté du pain chez le boulanger, car il considère que c’est un environnement plus sûr que le supermarché, où il est moins facile de garder ses distances. Pour un tiers des boulangers, la crise du coronavirus a été une raison d’acheter différemment par rapport à la période précédente, selon la dernière enquête réalisée en octobre par le Panel des boulangers auprès des boulangers belges.
Profiter des viennoiseries et des produits salés
Les trois quarts des ménages belges achètent parfois des viennoiseries, selon une enquête réalisée par le Panel des boulangers auprès de 1 000 consommateurs belges. Les seniors achètent des viennoiseries relativement plus souvent que les jeunes générations. Le pain au chocolat est de loin le favori. Les viennoiseries s’achètent relativement plus souvent à la boulangerie qu’au supermarché. C’est un produit typiquement acheté le week-end, en particulier le dimanche, lorsque de nombreux consommateurs ont l’habitude de prendre un petit-déjeuner copieux avec leur famille ou reçoivent des invités.
Opportunités pour le boulanger pendant et après le coronavirus
La crise du coronavirus continue d’affecter nos vies et nos comportements d’achat pour le moment. Nous avons précédemment publié un article sur une baisse des dépenses des boulangers au cours des premiers mois de la crise du coronavirus. Cette baisse s’est élevée à 12 % au cours de ces premiers mois. Des recherches menées par GFK aux Pays-Bas indiquent désormais que les consommateurs ont de plus en plus opté pour des magasins spécialisés tels que les bouchers, les épiciers et les boulangers ces derniers mois.
Chiffre d’affaires des boulangers belges en 2019
Les boulangers belges ont réalisé un chiffre d’affaires moyen de 658 616 € en 2019. Les boulangers de Flandre (765 499 €) ont réalisé un chiffre d’affaires plus élevé que les boulangers de Wallonie / Bruxelles (502 928 €).
Le chiffre d’affaires des boulangers belges a chuté de 12 % en raison de la crise du coronavirus
La moitié des boulangers voient leur chiffre d’affaires baisser pendant la crise du coronavirus. Un quart des boulangers ont en revanche connu une augmentation de leurs ventes. Sur l’ensemble du marché belge de la boulangerie, il y a eu une baisse de 12 % au cours de la période pendant laquelle les mesures relatives au coronavirus étaient en vigueur. Sachant que les boulangers sont restés ouverts durant cette période. C’est ce qui ressort clairement de la dernière enquête Le Panel Boulangers.
Les consommateurs belges se rendent chez le boulanger pour acheter des produits savoureux
Six Belges sur dix achètent généralement leur pain et leurs pâtisseries chez le boulanger. La moitié se rend chez le boulanger une fois par semaine et l’autre moitié se rend chez le boulanger plusieurs fois par semaine. Les Flamands sont plus fidèles au boulanger que les consommateurs wallons et bruxellois. Ils achètent leurs produits boulangers relativement plus souvent au supermarché. Les clients qui se rendent chez les boulangers ont souvent des adolescents à la maison. On remarque également que les personnes âgées choisissent d’aller chez le boulanger relativement plus souvent.
Presque tous les boulangers travaillent sur la durabilité dans leur gestion d’entreprise
La durabilité est un thème d’actualité pour tout le monde. Le Panel Boulangers Belges a voulu en savoir plus à ce sujet et a posé quelques questions aux artisans boulangers. Nous étions curieux de savoir ce que les boulangers font déjà dans leurs opérations commerciales pour être plus durables et ainsi préserver l’environnement. Nous voulions également savoir quels sont leurs projets pour devenir (encore) plus durables. Au total, 300 boulangers belges ont donné un aperçu de la façon dont ils abordent ce thème ces derniers mois.
Les consommateurs belges achètent principalement des pâtisseries à la boulangerie
La grande majorité des ménages belges (84 %) achètent parfois de la pâtisserie, selon une étude réalisée par Le Panel Boulangers Belges auprès de plus de 1000 consommateurs en décembre 2019. Les achats de pâtisserie se font plus souvent à la boulangerie qu’au supermarché.
Cookies offrent une utilisation simple du site. Ces cookies ne collectent pas de données personnelles. En savoir plus